Comment depolluer son organisme

Dépolluer son organisme est un enjeu majeur pour notre propre santé.

La réalité incontournable est qu'il est impossible à notre époque de ne pas être exposé aux métaux lourds. Ils s'accumulent et perturbent la fonction des glandes et des organes vitaux tels que le cœur, le cerveau, les reins, les os, le foie, etc. Il est donc nécessaire de dépolluer son organisme.

L'impact négatif des métaux lourds sur l'organisme humain et animal est démontré par de nombreuses études publiées par des instituts de recherche, l'OMS, la FAO et d'autres organismes. L'exposition massive à ces agents toxiques est un véritable danger et révèle une inquiétante réalité. Transportés par la pollution de l'air, de la terre et de l'eau (nappes phréatiques et eau de mer), les métaux lourds finissent par polluer le corps humain soit directement par contact ou indirectement par la chaîne alimentaire. L'élimination de ces métaux toxiques du corps humain est un défi majeur pour notre santé à tous. Il faut s'y consacrer au quotidien, car cela nous demande énormément de temps et que nous savons bien que la pollution demeure constante et invisible.

La nourriture androïde. Quésaco ?

Le saviez-vous ?
Tous les jours, 3 millions de pains identiques sortent des chaînes de fabrications d'usines chimiques et sont livrés dans 1200 restaurants en France.

Alimentation : maintenant, découvrez ce que l'on donne à manger à la population !
De la nourriture androïde... Eh oui !

Et ne croyez pas qu'elle impacte uniquement les enfants, cela est strictement faux ! Tout le monde y est confronté, parce que les ingrédients de ces aliments se retrouvent partout dans la chaine alimentaire de notre alimentation quotidienne quoi que nous consommions !
Alors bon appétit Messieurs Dames !

Composition chimique du petit « pain » : farine enrichie (farine de blé raffiné, farine d’orge maltée, niacine, fer (« reduced iron »), thiamine, mononitrate, riboflavine, acide folique, enzymes), eau, sirop de maïs à haute teneur en fructose, sucre, huile de soja et/ou huile de soja partiellement hydrogénée.
Le petit pain contient aussi 2% ( au plus) des ingrédients suivants :
sel, sulfate de calcium (E516), carbonate de calcium (E170) colorant blanc, gluten de blé, sulfate d’ammonium (E517) stabilisateur, chlorure d’ammonium (E510) Sale plus que le sel, stéaryl de sodium lactylé, (E481(i)) emulsifiant, stabilisant, esters mixtes acétiques et tartriques des mono- et diglycérides d’acides gras (E472(f)) DATEM * (Diacetyl Tartaric (Acid), ester of Monoglyceride), acide ascorbique* (E300), azodicarbonamide* (E927), mono- et diglycérides* (E471), mono- et di-glycérides éthoxyles (E488)*, orthophosphate monocalcique* (E341(i)), enzymes*, gomme de guar (E412)*, peroxide de calcium (E930)*, farine de soja*, propionate de calcium (E282) *(conservateur), propionate de sodium (E281) (conservateur), lécithine de soja, graines de sésame (* Agent de panification).

Gardez-le dans votre tiroir ou au fond de votre poche pendant des années.
L’air et le Temps n’ont pas d’impact sur cette matière-là. Les bactéries n’en veulent pas. Le dernier des microbes, le plus petit des champignons taille la route en le découvrant. Il n’y a que des humains pour s’avaler pareille ignominie.

Que devient ce genre de poison au fond du corps humain ? Où s’accumulent les matières chimiques engrangées au fil des jours ? Allez savoir…
Mais c'est une bonne question n'est-ce pas ?

C'est pour cela que la Chlorella pyrenoidosa est intéressante à consommer.
Elle remplit parfaitement son rôle d'agent d'entretien de notre organisme au quotidien.

Nous, n’avons jamais connu une situation aussi alarmante.
Nos aliments peuvent être nos pires ennemis !

Chlorella pyrenoidosa

La Chlorella pyrenoidosa peut être qualifié d’antidote à la malnutrition, pour toute la famille !
Et doit être déclarée d'intérêt public.

Partager